FAQ sur l'ostéopathie


 

Qu'est-ce que l'ostéopathie ?

Pourquoi dit-on que l'ostéopathie est une science et un art ?

Quels sont les champs d’application de l'ostéopathie ?

Quelle est la frontière entre la médecine et l’ostéopathie ?

L'ostéopathie ne traite-t-elle pas que les os ?

L'ostéopathie n'est donc que curative ?

L'ostéopathie peut-elle agir sur les sportifs ?

Existe-t-il des exercices thérapeutiques ?

L'ostéopathie peut-elle traiter des enfants ?

L'ostéopathie traite-t-elle des problèmes viscéraux ?

On parle de mobilité et de motilité en ostéopathie. Quelle est la différence entre les deux ?

On parle de Mouvement Respiratoire Primaire en ostéopathie. Qu'est-ce ?

L'ostéopathe DO prescrit-il des médicaments ?

L'ostéopathie peut-elle aider la gestion du stress ?

Comment reconnait-on un bon ostéopathe DO ?

Les programmes de formation des écoles d'ostéopathie sont-ils les mêmes ?

Existe-t-il une association professionnelle ou un registre des ostéopathes ?

Combien de temps dure une consultation ostéopathique ?

Qu'est-ce que l'ostéopathie crânienne ?

Existe-t-il des ostéopathes crâniens, des ostéopathes viscéraux, des ostéopathes fascias, etc. ?

Quel est le nombre de consultations nécessaire pour un traitement ostéopathique ?

L'ostéopathie suffit-elle pour traiter tous les cas ?


 

Qu'est-ce que l'ostéopathie ?

C'est une médecine ou plutôt un art et une science de traitement manuel qui a pour but de remettre les os, les muscles, les organes, les viscères, les glandes, etc. en situation d'équilibre donc de liberté pour pouvoir mieux fonctionner.

A.T. Still, le fondateur de l'ostéopathie, disait "La structure gouverne la fonction". Cela veut dire que quand un élément du corps est libre de bouger, il fonctionne correctement.

haut de page

 

Quels sont les champs d’application de l'ostéopathie ?

Les champs d’application sont très nombreux : douleurs articulaires, hernies hiatales, suivi de la femme enceinte, du nouveau-né, du bébé, de l’enfant, les troubles du rythme cardiaque, suivi des sportifs, etc. Il est impossible de les énumérer tous.

haut de page

Quelle est la frontière entre la médecine et l’ostéopathie ?

Il est très important de souligner que le médecin et l’ostéopathe ne sont pas des concurrents.

    * Le médecin pose un diagnostic médical; pour cela, il a étudié la sémiologie de façon médicale.
    * L’ostéopathe pose un diagnostic d’exclusion pour pouvoir diriger, si besoin est, le patient vers le médecin; pour cela, il a étudié la sémiologie de façon ostéopathique. L’ostéopathe pose ensuite un diagnostic ostéopathique et traitera son patient.

Le médecin et l’ostéopathe interviennent à des moments différents de la maladie.

L’ostéopathe a un rôle majeur dans la prévention: il traite de nombreuses affections avant qu’elles ne deviennent irréversibles, il prépare le patient avant de subir certaines interventions, il traite certaines affections dont les médecins ne s’occupent pas, etc.

Le médecin traite l’irréversible, propose des médicaments, pratique les interventions chirurgicales, etc.

Le médecin et l’ostéopathe sont indépendants l’un par rapport à l’autre mais de plus en plus, ils travaillent main dans la main à la guérison du patient.

haut de page

L'ostéopathie ne traite-t-elle pas que les os ?

Non. Son nom d'origine américaine est un faux ami dans le langage français. Par exemple, le traitement d'une infection urinaire dépendra peut-être de la détorsion de ce viscère qui était peut-être tordu, car supporté par les os du bassin. La correction de la détorsion du bassin et le traitement des ligaments qui attachent la vessie au bassin peut suffire à la traiter.

haut de page

L'ostéopathie n'est donc que curative ?

Non. Les sollicitations permanentes de la vie quotidienne dans la société d'aujourd'hui, stressent les éléments du corps de façon permanente. Beaucoup de nos articulations orthopédiques ou viscérales sont dans une situation limite d'équilibre. Avant que cet organe ou cet os ne se déséquilibre et que sa fonction soit perturbée (c'est la maladie), l'ostéopathe corrige la lésion (on dit qu'il la normalise)

haut de page

L'ostéopathie peut-elle agir sur les sportifs ?

Oui. En situation d'entretien pour normaliser un élément du corps et permettre son hyper exploitation, propre à la pratique du sport.

Oui. En situation thérapeutique d'urgence pour remettre en place une subluxation articulaire, par exemple.

haut de page

Existe-t-il des exercices thérapeutiques ?

Oui. La philosophie de l'ostéopathie revendique le fait que le corps possède tout le potentiel nécessaire pour s'autonormaliser. L'ostéopathe DO s'attachera à pratiquer les techniques correctrices des lésions et apprendra au patient les quelques exercices spécifiques et très adaptés qui seront nécessaires au maintient des corrections. Ces petits exercices (ELDOA, EMF, etc.) sont très précis. Leur pratique ne demandera jamais plus de 5 min. de pratique quotidienne par le patient.

haut de page

 

L'ostéopathie peut-elle traiter des enfants ?

Oui. Dès l'accouchement, et surtout dans les premiers mois de la vie, l'ostéopathe DO guidera la croissance des os, l'agencement des viscères, l'agencement des articulations, etc. pour permettre un efficace fonctionnement futur. En effet, ce qui est aisé à traiter dans les premières années de la vie sera plus difficile à corriger plus tard.

haut de page

 

L'ostéopathie traite-t-elle des problèmes viscéraux ?

Oui. Par exemple, la péricarde est une membrane qui entoure le cœur et sert à le supporter et le maintenir en place pendant ses battements. Ce péricarde s'attache sur les vertèbres cervicales, dorsales, le sternum, l'œsophage et le diaphragme thoracique. L'ostéopathe DO prendra donc soin de traiter en premier le ou les points de fixation qui sont en situation de lésion pour ensuite normaliser la tension du péricarde et lui permettre de retrouver un rôle équilibré. "La structure gouverne la fonction". Il en est de même pour tous les viscères.

haut de page

 

On parle de mobilité et de motilité en ostéopathie. Quelle est la différence entre les deux ?

Aristote disait "le mouvement c'est la vie".

Chaque organe, viscère, articulation, etc. est attaché et articulé sur un os et/ou un autre viscère pour avoir un point d'appui et pouvoir fonctionner (le brassage d'un estomac, la sécrétion d'une thyroïde ou d'un pancréas, la compression et l'expansion d'un poumon, etc.). C'est la mobilité.

Chaque organe, viscère, articulation, etc. est en perpétuel mouvement intrinsèque, c'est-à-dire en eux-mêmes, au sein du corps humain. C'est la motilité.

L'ostéopathe DO s'attachera à libérer ces ligaments ou fasciae qui soutiennent l'organe, le viscère, l'articulation etc. pour lui redonner sa mobilité potentielle puis, l'ostéopathe DO normalisera la motilité intrinsèque de ces éléments du corps.

haut de page

 

On parle de Mouvement Respiratoire Primaire en ostéopathie. Qu'est-ce ?

Le MRP (Mouvement Respiratoire Primaire) est le mouvement intrinsèque d'un os, d'un organe, d'un viscère ou d'une glande. Ce mouvement est dû au déplacement histologique des liquides propres au tissu de cet organe. Il existe une prédétermination embryologique à ce système. La physiologie et l'histologie en ont démontré le fonctionnement depuis plus d'un siècle. L'ostéopathe DO s'attache à normaliser le rythme de ces mouvements liquidiens pour que le système bouge et fonctionne correctement. On dit en ostéopathie : pour que le système "respire correctement".

haut de page

 

Pourquoi dit-on que l'ostéopathie est une science et un art ?

Une science parce qu'elle repose sur des connaissances très approfondies de l'anatomie, de la physiologie, de la biomécanique et de la sémiologie.

Un art parce que l'ostéopathe DO devra sentir (dans le langage ostéopathique, on dit écouter) avec ses mains toutes les réponses aux tests diagnostiques. Il devra interpréter les tensions avant de les normaliser.

Son travail thérapeutique manuel devra en permanence équilibrer la quantité et la qualité de son geste pour plus d'efficacité.

haut de page

 

L'ostéopathe DO prescrit-il des médicaments ?

Non. C'est exclusivement une thérapie manuelle.

haut de page

L'ostéopathie peut-elle aider la gestion du stress ?

Oui. Le stress est une manifestation d'un déséquilibre neuro-hormonal. L'ostéopathe peut normaliser (c'est-à-dire inhiber ou stimuler) le système nerveux sympathique et équilibrer les chaînes hormonales. Dès lors, les situations d'angoisse, de panique, d'agressivité et/ou de dépression, par exemple, s'en trouveront améliorées voire même supprimées car le corps du patient deviendra apte à absorber et à gérer les causes de cet état.

haut de page

 

Comment reconnaît-on un bon ostéopathe DO ?

Réponse difficile. L'ostéopathie est une science et un art. Il est facile de savoir si le scientifique est potentiellement bon, car il doit justifier d'un minimum de six années d'études adaptées, et de la validation de son DO après examens cliniques, pratiques, théoriques et soutenance d'un mémoire ou d'une thèse.

S'il est aisé d'évaluer l'expérience de l'artiste, il est impossible d'affirmer le niveau de son don inné ou acquis.

haut de page

 

Les programmes de formation des écoles d'ostéopathie sont-ils les mêmes ?

Hélas non.

Certaines écoles ne voient que le côté scientifique dans l'approche de la connaissance et dans leur organisation. Il s'agit peut-être alors d'une médecine ostéopathique et non d'ostéopathie. Laissons cette médecine ostéopathique aux facultés de médecine et gardons le respect de la philosophie de l'ostéopathie, c'est-à-dire sa globalité et l'interrogation constante face à l'interactivité des tissus, des articulations, des glandes, des viscères et des organes.

D'autres écoles, sous prétexte d'art, ne pensent qu'à l'art manuel et ne se complaisent que dans l'interrogation permanente avec des réponses plus ou moins ésotériques.

Où trouver le parfait équilibre ? Les Académies Sutherland d'Ostéopathie sont sûrement la meilleure réponse à ce jour. N'ayant pas le complexe d'une pseudo médecine et se mettant en marge de tout ésotérisme, elles enseignent surtout l'art de guérir avec ses mains au travers de la maîtrise des connaissances les plus pointues.

haut de page

 

Existe-t-il une association professionnelle ou un registre des ostéopathes ?

Il existe des quantités de registres. Toutes les écoles se réclament d'un registre. Tous les registres d'ostéopathie ont pour but de protéger le patient et offre en ce sens un code de déontologie. Malheureusement, de nombreux registres ne sont que des émanations directes ou indirectes d'une école. Il est donc difficile dès lors, en étant juge et partie, de reconnaître en ces registres quelque objectivité que ce soit.

Le FERO (Federal European Register of Osteopaths), par exemple, est une fédération de registres qui a pour honnêteté de ne comprendre aucun propriétaire d'école dans son bureau directeur.

haut de page

 

Combien de temps dure une consultation ostéopathique ?

Cela dépend du cas et du thérapeute.

Mais pour faire une anamnèse et un bilan correct, pour appliquer de manière consciencieuse toutes les techniques nécessaires, il est impossible d'avoir un traitement correct en un minimum d'une demi-heure. Par contre, le corps ne supporte pas d'être manipulé et mobilisé pendant plus d'une heure et demi.

Le bon temps de traitement semble s'évaluer autour d'une heure. Peut-être un peu moins auprès d'un expert et un peu plus chez un débutant. Cette réponse se doit dans tous les cas d'être adaptée au cas du patient.

 

haut de page

 

Qu'est-ce que l'ostéopathie crânienne ?

W. G. Sutherland a découvert des mouvements intrinsèques aux membranes crâniennes qui justifient de la micro-mobilité des os du crâne. La biomécanique des centaines d'articulations du crâne ont un sens. Les conséquences sur les organes des sens, les nerfs crâniens, les différentes parties du cerveau sont évidentes. En ce sens, le travail crânien sur les bébés et les enfants dont les os du crâne sont en cours d'organisation doit être prioritaire. Mais l'ostéopathie crânienne n'a de sens que comprise dans toutes les familles des méthodologies thérapeutiques de l'ostéopathie.

 

haut de page

 

Existe-t-il des ostéopathes crâniens, des ostéopathes viscéraux, des ostéopathes fascias, etc. ?

Non. L'ostéopathie est une et globale.

Un ostéopathe DO se doit de maîtriser autant le travail des fasciae, la mobilisation des os du crâne et le traitement des viscères. Ensuite, comme tout un chacun, il peut se spécialiser non pas dans une technique, mais dans une orientation thérapeutique comme les sportifs, les enfants, les femmes enceintes, etc.

 

haut de page

 

Quel est le nombre de consultations nécessaire pour un traitement ostéopathique ?

La réponse idéale n'existe pas. Les traitements plurihebdomadaires réguliers pendant plusieurs semaines n'ont pas de sens. Cependant, certains cas peuvent nécessiter plusieurs traitements d'affilée, mais pendant une courte période de temps.

La philosophie de l'ostéopathie demande de laisser au corps du patient du temps pour s'autonormaliser.

 

haut de page

 

L'ostéopathie suffit-elle pour traiter tous les cas ?

Non. L'ostéopathie est un élément au sein d'un groupe de thérapeutes. En aucun cas, elle ne remplacera le dentiste, le chirurgien, le médecin ou le psychiatre. L'ostéopathe DO compétent se doit de connaître ses limites et doit orienter son patient vers une autre thérapie si nécessaire.

haut de page